Stock épuisé.
En rupture de stock
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

Contactez-nous

Informations

Liens

 

Commentaire de le Règle de Saint Benoît volume 2 chapitres 37 à 73

zoom

photos non contractuelles

Ref. 01.19084
9782312032924
Neuf 22.00 T.T.C.
en stock

En stock

Quantité

Alerte réapprovisionnement
Recevez une alerte par email dès que votre choix sera de retour en stock
Votre e-mail*:

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Détails Produit

« Ils ne préféreront absolument rien au Christ ; qu'Il nous conduise tous ensemble à la vie éternelle ! » Cette citation de la Règle de saint Benoît est bien connue. Mais connaît-on son origine ? L’évêque Cyprien, martyrisé en 258, commente ainsi le Notre Père : « Ne rien préférer au Christ, puisqu’il nous a préférés à tout. » Le propos de la vie chrétienne, et de la vie monastique en particulier, est d’imiter le Christ. Comment y parvenir ? À cette fin, saint Benoit organise une école du service du Seigneur. Dans cette enceinte, il propose des instruments pour bien agir. « Quant à ce qui manque en nous aux forces de la nature, prions le Seigneur d'ordonner à sa grâce de nous prêter son aide. » Il la qualifie de « toute petite règle », puisque l’évangile est la Règle première. Ce texte a été rédigé vers 580 et largement lue et commentée à travers les âges. Le travail de Sœur Michaela est riche d’enseignements, au niveau biblique et monastique. Il nous a semblé bon de le mettre à la disposition des francophones.

Christine Conrath est moniale bénédictine de l’Abbaye de Jouarre, 70 km à l’Ouest de Paris. Ayant eu la chance de participer à une session de travail sur la Règle de saint Benoît animée par Michaela Puzicha, auteur d’un Commentaire sur la Règle, en Allemagne, elle a souhaité mettre à la disposition des francophones ce Commentaire, édité en 2002, en développant toutefois certains aspects et les notes, pour en faire un manuel d’études à l’attention de tous ceux qui s’intéressent à la Règle, moines, oblats, familiers des monastères. Michaela Puzicha, moniale de Varensell, dirige l’Institut d’Études Bénédictines de Salzbourg, un centre d’études pour moines et moniales germanophones.

380 pages

15X23 cm